Grande Mosquée de Strasbourg

Temple spirituel et forum temporel

Deuxième religion de France, l’Islam compte 4 à 5 millions de musulmans.  En Alsace, à l’image du reste de la France, les vagues de travailleurs, venus après la Seconde guerre mondiale, essentiellement d’Afrique du Nord, modifient profondément le quotidien des musulmans. Ouvriers ou étudiants, ces musulmans devront alors s’organiser car, chemin faisant, la question du retour au pays laisse progressivement la place à la sédentarisation.

De ce fait, plusieurs demandes commencent à émerger. Où prier ? Où et comment transmettre les enseignements de la foi ? Que faire lors d’événements tels que mariages, baptêmes, décès ?   C’est ce qui a incité ouvriers et étudiants en 1975 à s’organiser en association : l’Association des Etudiants Islamiques de France (A.E.I.F.) section Strasbourg est née.

En 1975, catholiques et protestants prêtent des locaux pour les célébrations religieuses à l’association strasbourgeoise issue de cette association des étudiants islamiques de France (AEIF).

La demande croissante des lieux de culte a permis à la communauté musulmane d’acquérir en 1982 les locaux de l’impasse du Mai, ancienne fabrique industrielle de foie gras qui, après rénovation, a doté les musulmans de deux salles de prières ainsi que d’espaces aménageables.

D’autres besoins de la communauté se sont fait sentir, entre autre, le souci d’approfondir les connaissances théologiques ; des cercles d’études ont été mis en place traitant de différentes disciplines : la psalmodie du Saint Coran, la vie du prophète Mohammed (PSL), ses hadiths (ses faits, ses gestes et ses dires) et les invocations quotidiennes.

L’éducation religieuse était accompagnée de l’enseignement de l’arabe, langue nécessaire pour mieux s’approprier le sens des textes religieux étudiés. Cette éducation s’est attachée à transmettre des valeurs telles que le sens du devoir, le respect d’autrui, la tolérance, le civisme, le partage…
Suite à une demande accrue de la part des parents soucieux de la transmission des valeurs, des cours d’arabe et de religion ont été mis en place pour les enfants et les adolescents. Pour ce faire, beaucoup d’efforts ont été déployés par les bénévoles responsables, et cela n’a pas été de tout repos. En effet, sans la motivation, la patience, la volonté de ces bénévoles qui se sont acharnés avec dévouement et générosité, ce travail de longue haleine n’aurait pu être concrétisé ni n’aurait généré les résultats obtenus. Et cela, avec très peu de moyens à disposition.

Ainsi, en est-il également de Raoud El Houda créé depuis janvier 1996, structure qui accueille quotidiennement des élèves dès l’âge de trois ans, afin de servir de tremplin à une réussite scolaire et professionnelle. En effet, éveil, initiation et perfectionnement de la langue arabe sont les mots-clés de ce concept qui se résume à apprendre tout en s’amusant et à utiliser le potentiel existant pour mémoriser Coran et comptines, en partant du principe que le parlé prime sur l’écrit. Force est de constater, que l’assiduité et le sérieux des intervenants, a permis à bon nombre de bacheliers issus de ce parcours de réussir et d’exploiter leur bilinguisme.

Ainsi le 1er étage des locaux de l’impasse du Mai a été aménagé et réservé à ces enseignements de même qu’au soutien scolaire, qui a permis aux collégiens et lycéens de combler leurs lacunes et de poursuivre leurs études pour obtenir d’honorables résultats.
Ces enseignements et ce soutien scolaire sont toujours accompagnés de sorties découvertes et éducatives (musés, zoo, parcs d’attraction, villages vacances, randonnées…) et ponctués de tournois sportifs inter-quartiers.

La GMS en chiffres

La Grande Mosquée en chiffres

De l’idée à l’inauguration ; 1992 à 2012 : 20 années d’efforts

COUT TOTAL : plus de 10.000.000 euros / Capacité de 1500 personnes

1. FINANCEMENT

  • Dons des fidèles : 23 %
Subventions
  • Ville : 10 %
  • Conseil Régional : 8 %
  • Conseil Général : 8 %
  • Maroc : 38 %
  • Arabie Saoudite : 8 %
  • Koweït : 5 %

2. MEMO TECHNIQUE

  • Surface du terrain : 10.187 m2 (sous bail emphytéotique) 
  • Surface construite : 2.731 m2
  • Nombre de pieux : 78
  • Hauteur de la coupole : 20 mètres
  • Diamètre de la coupole : 16 mètres
  • Poids de la coupole et de son armature métallique : 135 tonnes
  • Cuivre : 11 tonnes
  • Aciers : 312 tonnes
  • Béton : 2.780 m
  • Plâtre : 2.000 m
  • Zellige : 500.000 pièces

3. EQUIPEMENTS

  • 1 salle de prière (hommes) de 1048 m2 + mirhab
  • 1 salle de prière (femmes) en mezzanine de 250 m2
  • 2 espaces dédiés aux ablutions + 2 vestibules
  • Locaux administratifs et techniques
  • 1 ascenseur
  • 148 emplacements de stationnement